[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Bieuzy] [Le Bono] [Brandérion] [Brech] [Bubry] [Calan] [Carnac] [Caudan] [La Chapelle-Neuve] [Cléguer] [Colpo] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gâvres] [Gestel] [Gourin] [Groix] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guern] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Inguiniel] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langoëlan] [Langonnet] [Lanvaudan] [Lanvénégen] [Larmor-Baden] [Larmor-Plage] [Lignol] [Locmalo] [Locmariaquer] [Locmiquélic] [Lorient] [Mauron] [Melrand] [Merlevenez] [Meslan] [Moustoir-Ac] [Néant-sur-Yvel] [Nostang] [Pénestin] [Persquen] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plougoumelen] [Plouharnel] [Plouhinec] [Plouray] [Plumelec] [Pluméliau] [Plumelin] [Pluneret] [Pontivy] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [Quéven] [Quistinic] [Remungol] [Riantec] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Saint-Aignan] [Saint-Caradec-Trégomel] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Jean-Brévelay] [Saint-Philibert] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Le Sourn] [Tréhorenteuc] [Vannes]

 

Mauron

Gros bourg du nord-est du Morbihan, Mauron (3 386 habitants) est limitrophe des départements des Côtes-d'Armor et de l'Ille-et-Vilaine, à vingt-et-un kilomètres au nord-est de Ploërmel et à cinquante-cinq km à l'ouest de Rennes.

Selon la légende, Mauron aurait été fondée au Ier s. avant J.-C. par soldats maures au service de Jules César.

Au début du VIIe s., saint Judicaël établit un monastère à Saint-Léry.

Mentionnée pour la première fois en 1152, la paroisse de Mauron dépendait sous l'Ancien Régime de l'abbaye de Paimpont et relevait de l'évêché de Saint-Malo. La baronnie de Mauron avait un droit de haute justice.

Le 14 août 1352, la bataille de Mauron vit la victoire du parti anglo-breton (Jean IV de Montfort) sur les Franco-Bretons partisans de Charles de Blois.

Une grande foire s'y déroulait chaque année, le 28 octobre, au XVIIIe s.

La chapelle de Pont-Ruelland

 

La chapelle de Pont-Ruelland

La vieille chapelle de Saint-Utel a été remplacée par cet édifice construit de 1910 à 1912.