[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Bieuzy] [Le Bono] [Brandérion] [Brech] [Bubry] [Calan] [Carnac] [Caudan] [La Chapelle-Neuve] [Cléguer] [Colpo] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gâvres] [Gestel] [Gourin] [Groix] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guern] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Inguiniel] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langoëlan] [Langonnet] [Lanvaudan] [Lanvénégen] [Larmor-Baden] [Larmor-Plage] [Lignol] [Locmalo] [Locmariaquer] [Locmiquélic] [Lorient] [Melrand] [Merlevenez] [Meslan] [Moustoir-Ac] [Néant-sur-Yvel] [Nostang] [Pénestin] [Persquen] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plougoumelen] [Plouharnel] [Plouhinec] [Plouray] [Plumelec] [Pluméliau] [Plumelin] [Pluneret] [Pontivy] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [Quéven] [Quistinic] [Remungol] [Riantec] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Saint-Caradec-Trégomel] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Jean-Brévelay] [Saint-Philibert] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Le Sourn] [Vannes]

 

Merlevenez

Petite commune du sud-ouest du Morbihan, Merlevenez (2 896 habitants) est située à quatorze kilomètres à l'est de Lorient. Elle borde la ria d'Etel sur trois kilomètres.
Démembrement de la paroisse primitive de Plouhinec, Merlevenez avait pour premier centre le village de Trévalzur [aujourd'hui Trévelzun]. Ce n'est qu'en 1312 que le bourg actuel devint le cour de la paroisse. A la fin du XIIe s., les templiers y avaient établi un monastère.

Relevant de l'ancien diocèse de Vannes, Merlevenez faisait autrefois partie du doyenné de Pou-Belz et de la sénéchaussée d'Hennebont. 

La chapelle de la Madeleine

Le puits du bourg

 

La chapelle de la Madeleine

Construite au XVIIe s., ce petit bâtiment a remplacé un édifice datant du XVe ou du début du XVIe s. Autrefois destiné aux lépreux, elle devient une chapelle de congrégation au XIXe s. Elle est restaurée en 1879 et endommagée lors des combats de Libération en 1944.

 

 

  

 

Le puits du bourg