[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Brech] [Carnac] [Caudan] [Cléguer] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gourin] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langonnet] [Lanvénégen] [Locmalo] [Locmariaquer] [Lorient] [Merlevenez] [Meslan] [Néant-sur-Yvel] [Pénestin] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plouharnel] [Plouray] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Vannes]

 

Plaudren

Petite commune du centre du Morbihan, Plaudren (1 642 habitants) est située dans les landes de Lanvaux, à dix-sept kilomètres au nord de Vannes. La rivière d'Auray (Loc'h) prend sa source à Plaudren.

La présence de plusieurs mégalithes atteste d'une occupation ancienne du territoire. Dans l'Antiquité, Plaudren est traversé par deux voies romaines (Vannes-Corseul et Rennes-Carhaix), qui se croisent à l'emplacement d'un camp, au lieu-dit Kerfloch.

Selon la tradition, l'évêque de Vannes (saint) Bily aurait été assassiné par les Normands sur le territoire de Plaudren, à l'emplacement du lieu appelé aujourd'hui Saint-Bily. 

Vaste paroisse primitive établie par les Bretons à la fin du Ve ou au début du VIe s., Plaudren comprend à l'origine également les territoires des actuelles communes de Monterblanc (créée après le Concordat, en 1802) et de Locqueltas (fondée en 1864).

Plaudren est marquée par les exactions des troupes espagnoles lors des guerres de Religion de la fin du XVIe s. (1595) et par celles des républicains et des chouans durant la Révolution 

L'allée couverte de Mein-Gouarec

 

Je tiens à remercier vivement Claude Le Colleter qui nous a aimablement fourni toutes les photos et de nombreuses informations concernant les monuments de Plaudren.

 

L'allée couverte de Mein-Gouarec

Construit vers 2 000 avant J.-C., ce monument mesure six mètres de long. L'allée a conservé l'une de ses tables mais a perdu la ceinture de pierres qui maintenait autrefois le cairn. On peut encore y décerner sur l'une des pierres une représentation de la déesse mère avec la sculpture symbolique d'une paire de seins.

Claude Le Colleter