[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Berné] [Carnac] [Cléguer] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gourin] [Guéméné-sur-Scorff] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Josselin] [Kernascléden] [Langonnet] [Lanvénégen] [Locmalo] [Locmariaquer] [Lorient] [Merlevenez] [Meslan] [Pénestin] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plouray] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Vannes]

 

Saint-Tugdual

 

Petite commune du nord-ouest du Morbihan, Saint-Tugdual (393 habitants) est située en centre Bretagne, entre Le Faouët et Guéméné-sur-Scorff, à quarante-trois kilomètres au nord de Lorient.

Démembrement de la paroisse primitive de Plouhaer - aujourd'hui disparue - puis de celle de Priziac, Saint-Tugdual dépendait autrefois du doyenné de Kemenet-Guégant et de la sénéchaussée d'Hennebont.

Saint-Tugdual perdit une partie de son territoire en 1903, année de la création de la commune du Croisty. 

Le puits du bourg

Le monuments aux morts

 

Le puits du bourg

  

Le monuments aux morts