[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Bieuzy] [Le Bono] [Brandérion] [Brech] [Bubry] [Calan] [Carnac] [Caudan] [La Chapelle-Neuve] [Cléguer] [Colpo] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gâvres] [Gestel] [Gourin] [Groix] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guern] [Le Guerno] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Inguiniel] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langoëlan] [Langonnet] [Lanvaudan] [Lanvénégen] [Larmor-Baden] [Larmor-Plage] [Lignol] [Locmalo] [Locmariaquer] [Locmiquélic] [Lorient] [Mauron] [Melrand] [Merlevenez] [Meslan] [Moustoir-Ac] [Néant-sur-Yvel] [Nostang] [Pénestin] [Persquen] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plougoumelen] [Plouharnel] [Plouhinec] [Plouray] [Plumelec] [Pluméliau] [Plumelin] [Pluneret] [Pontivy] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [Quéven] [Quistinic] [Remungol] [Riantec] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Saint-Aignan] [Saint-Caradec-Trégomel] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Jean-Brévelay] [Saint-Philibert] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Le Sourn] [Tréhorenteuc] [Vannes]

 

Saint-Caradec-Trégomel

Petite commune du nord-ouest du Morbihan, Saint-Caradec-Trégomel (480 habitants) est située dans le pays Pourlet, à trente-six kilomètres au nord de Lorient.

Démembrement de la paroisse primitive de Plouhaer, le village actuel, d'abord connu sous le nom de Trégomel, relève à l'origine des seigneurs de la Roche-Piriou, avant d'être rattachée au doyenné de Kemenet-Guégant au XIIIe s.

Ephémère chef-lieu de canton en 1790, la commune de Saint-Caradec-Trégomel est annexée à celui de Guéméné en 1792.

En 1955, Saint-Caradec-Trégomel perd la partie sud-est de son territoire afin de permettre la création de la commune nouvelle de Kernascléden. 

La chapelle Saint-Cado

L'ossuaire de l'église

Le calvaire de l'église

La fontaine-lavoir du bourg

Le puits du presbytère

Le presbytère

Le monument aux morts

 

La chapelle Saint-Cado

Fondé par les seigneurs de Kermerien, cet édifice date du XVIIe s.

  

Voici le portail occidental.

Et ici le portail nord.

L'ossuaire de l'église

Il ne subsiste de celui-ci que la baie, désormais intégrée comme balustrade au mur d'enclos de l'église.

Le calvaire de l'église

Elevé vers 1709, il comprend un socle faisant office de table-autel.

A son sommet, il présente le Christ entouré de la Vierge et saint Jean et, au revers, la Vierge à l'Enfant.

  

Quatre personnages ont été sculptés à la base du fût. On peut y distinguer une Vierge à l'Enfant, saint Pierre et saint Caradec.

  

La fontaine-lavoir du bourg

La niche abrite probablement une statue représentant saint Caradec.

  

Le puits du presbytère

Le presbytère

Tout comme l'église voisine, ce bâtiment a été fondé par les seigneurs de Kermerien.

Le monument aux morts