[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Bieuzy] [Bignan] [Le Bono] [Brandérion] [Brech] [Bubry] [Calan] [Carnac] [Caudan] [La Chapelle-Neuve] [Cléguer] [Cléguérec] [Colpo] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gâvres] [Gestel] [Gourin] [Groix] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guern] [Le Guerno] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Inguiniel] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langoëlan] [Langonnet] [Lanvaudan] [Lanvénégen] [Larmor-Baden] [Larmor-Plage] [Lignol] [Locmalo] [Locmariaquer] [Locmiquélic] [Lorient] [Mauron] [Melrand] [Merlevenez] [Meslan] [Moustoir-Ac] [Néant-sur-Yvel] [Nostang] [Pénestin] [Persquen] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plougoumelen] [Plouharnel] [Plouhinec] [Plouray] [Plumelec] [Pluméliau] [Plumelin] [Pluneret] [Pontivy] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [Questembert] [Quéven] [Quistinic] [Remungol] [Riantec] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Saint-Aignan] [Saint-Caradec-Trégomel] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Jean-Brévelay] [Saint-Philibert] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Le Sourn] [Trédion] [Tréhorenteuc] [Vannes]

 

Trédion

Petite commune du centre-est du Morbihan, Trédion (1 195 habitants) est située dans les Landes de Lanvaux, à vingt-trois kilomètres de Vannes.

La présence de mégalithes atteste d'une occupation européenne du territoire au Néolithique.

Ce territoire forestier et accidenté est utilisé au Moyen Age comme zone de chasse par les seigneurs de Largoët.

Les bénédictins de Marmoutier y établissent un prieuré vers 1106 avec le soutien d'Even, seigneur de Largoët.

Trédion est pendant des siècles une trêve de la paroisse d'Elven. En 1820, elle s'unit à une autre trêve, Aguénéac, pour devenir indépendant. La commune de Trédion, elle-aussi séparée d'Elven, est créée en 1836.

L'allée couverte de la Loge aux Loups

 

L'allée couverte de la Loge aux Loups

Long de neuf mètres pour un mètre cinquante de large, le monument a été élevé tardivement, vers 2 500 avant J.-C. Il comprend deux rangées de pierres inclinées vers l'intérieur, une grande dalle de couverture et une pierre de chevet.