[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Cancale] [Châteaugiron] [Dol-de-Bretagne] [Essé] [Mont-Dol] [Saint-Jouan-des-Guérets] [Saint-Malo]

 

Saint-Malo

Belle et fière, la seconde ville d'Ille-et-Vilaine (50 000 habitants) se trouve à une heure de route au nord de Rennes.

Port important et station balnéaire réputée de la Manche, Saint-Malo attire des dizaines de milliers de touristes tous les ans et permet des liaisons maritimes vers les îles Anglo-Normandes ou l'Angleterre (Portsmouth).

Occupée dès l'Antiquité, les Romains y édifièrent une ville fortifiée (en Saint-Servan) et les Bretons y émigrèrent dès les Ve et VIe s. (le Gallois saint Maclou, d'où Malo).

Située A la frontière du duché de Bretagne et du royaume de France, la ville eut à souffrir des nombreux conflits les opposant, ce qui donna à ses habitants un certain caractère indépendant (« Ni Français, ni Breton, Malouin suis, Malouin je reste. »).

La découverte du Nouveau-Monde (XVIe s.) et les échanges commerciaux avec les Indes apportèrent gloire et richesse à Saint-Malo. Aux grands armateurs se mêlèrent explorateurs (Jacques Cartier) et corsaires (Surcouf et Duguay-Trouin notamment).

Un certain déclin commence au XIXe s., même si la pêche à la morue vers Terre-Neuve, puis surtout le tourisme à la fin du siècle, permettent à la ville de surnager.

Saint-Malo eut beaucoup à souffrir de la Seconde Guerre mondiale (détruite à 80 %), mais, grâce aux reconstructions et aux restauration, elle conserve néanmoins un riche patrimoine...

 Le mur romain d'Alet

L'ancienne cathédrale d'Alet

L'église Sainte-Croix

La tour Solidor

Les tourelles de Saint-Servan

Le mur romain d'Alet

Voici l'unique vestige des remparts qui cernaient l'ancienne ville romaine d'Alet.

Les vestiges de l'ancienne cathédrale Saint-Pierre d'Aleth, en Saint-Servan

Située à l'emplacement d'origine de la ville de Saint-Malo, la dernière cathédrale d'Alet fut construite après les invasions vikings (Xe-XIIIe s.) sur le site d'un plus ancien édifice religieux et d'un ancien bâtiment administratif gallo-romain.

 

L'église Sainte-Croix

Elle fut construite en Saint-Servan entre 1715 et 1743. La tour et la façade à portique ont été rajoutées entre 1833 et 1840.

La tour Solidor

Edifiée à Saint-Servan, sur la rive droite de l'estuaire de la Rance, par le duc Jean IV pour contrôler la ville insoumise de Saint-Malo, la tour Solidor (1369-1382) est un ensemble fortifié comprenant trois tours accolées, ornées de mâchicoulis.

Transformée par la suite en prison, elle abrite aujourd'hui le musée des Cap-Horniers.

La tour fut restaurée en 1884, date à laquelle la toiture fut rajoutée.

  

  

Les tourelles de Saint-Servan

Aménagée par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale, la pointe de Saint-Servan fut violemment bombardée au cours des combats de libération de la poche de Saint-Malo d'août 1944.

Les tourelles qui encerclent la pointe gardent encore les traces de cette période.